laflaquecabaret@gmail.com

Facebook n’aime pas les tétons des filles

Facebook n’aime pas les tétons des filles

Je ne suis pas certaine que tout le monde ai vécu cette expérience, mais voici la notre.

On peut mettre autant de photos d’hommes torse nus que l’on veut dans les albums notre page Facebook. Mais dès que l’on aperçoit un téton féminin, notre page se fait bloquer. Immédiatement.

On a donc déjà eu des « tétons faux positifs »

Cette sélection est faite de manière automatique, et on a donc déjà eu des « tétons faux positifs ». C’est à dire des nippies interprété comme des tétons [aaaah le méchant téton]. La conséquence n’est pas anodine. Le compte est bloqué, et à chaque « récidive », la menace de fermeture définitive de la page se fait de plus en plus fort.

On est aussi taggé comme une page « à contenu adulte ». C’est-à-dire « porno » dans le vocabulaire châtié de Facebook. Une des retombées : nos posts ont une portée limitée et nous sommes interdit de faire de la publicité pour promouvoir nos spectacles. Joie.

Un florilège de tétons !

On floute donc les tétons féminins après chaque spectacle pour pouvoir poster les photos des artistes sur Facebook. ET DONC, en exclusivité, on profite de notre tout nouveau site web pour vous proposer un florilège de tétons !

[Ajouter les photos]